Le jeu dangereux de la séduction


 
Trouvé sur ce blog : draymioneserpentlionne

« Ote tes sales pattes de mon corps !! » s'exclama Drago Malfoy.
« Quoi ? Non mais tu plaisantes j'espère ? » S'exclama Hermione Granger.
« Pas dut tout ! » répondit le concerné.
« Je rêve ! » s'exclama-t-elle en roulant des yeux. « Je te sauve la vie de cet arbre fou furieux ! » dit-elle en pointant le saule cogneur, « et toi c'est tout ce que tu trouve a dire ? » dit-elle indignée.
« Et tu t'attendait a ce que je dise quoi peut être ? » demanda-t-il ironique.
« Est ce que ca t'écorcherai la gueule de dire 'merci' !? » fait-elle sentant la moutarde lui monter au nez.
« Pff » fait-il en s'éloignant vers le château. Elle reste la, pendant tout un moment, avant de réaliser qu'il venait de la planter la... une colère lui monta et elle couru d'un pas rageur vers leurs appartements de préfets. Quand elle entrât, il était assis dans un canapé, mais dés qu'il la vit, il se leva en direction de sa chambre.
« MALFOY ! » aboya-t-elle. Il stoppa et soupira.
« Qu'est ce que tu veux encore Granger. » dit-il exaspérer.
« Je commence à en avoir marre de ton petit caractère de merde qui se croit supérieur en tout alors qu'il n'est pas plus supérieur qu'un chien-chien a son maître. De ton ego démesurer, de tes insultes, tu entends, j'en ai assez de toi et de ton attitude ! » Fit-elle en pointant vers lui un doigt accusateur tout en se rapprochant.
« Et moi je vais te dire, tu pollue mon air avec tes bêtise, alors va jouer avec tes livres et laisse moi tranquille tu veux ? » dit-il en entrant dans sa chambre. Il s'adossa a la porte, et se laissa tomber assis.
« Bordel, que cette fille m'intrigue... c'est pour ton bien Granger, pour ton bien... » Répéta-t-il dans un murmure.
Hermione resta plantée la, devant la prote de s chambre. Et elle pensa.
« Ah tu veux pas que je te touche ? Très bien, mais c'est toi qui viendras a me toucher Malfoy, je vais te faire mourir d'envie, et devenir fou, tu n'as pas idée... ».

Et oui, qui l'aurais cru ? Hermione amoureuse de Malfoy ! Elle en rêvait chaque nuit, il venait la hanter, et chaque matin, elle se réveillait haletante, ressentant presque les caresses, les baiser, tout le plaisir qu'il pouvait lui procurer... mais le vase a débordé ! elle l'aime certes, lui ne l'aime pas, c'est une autre chose, mais elle n'allait pas se laisser insulter, et comptait bien lui prouver que même une sang de bourbe pouvait procurer du plaisir, et elle allait le faire la désirer, et elle le ferais languir tout comme elle languissait ! Tenue un peu plus courte qu'a l'habitude, et petit maquillage léger qui ne changeait presque rien a la superbe jeune fille qu'elle était. J'ai bien dit presque, car tous les garçons de l'école se mouvaient devant elle. Mais le principal intéressé n'avait pas l'air de réagir. Ce petit jeu dura des jours, sans succès, il ne la regardait même pas ! Pourtant, elle avait ce qu'il fallait, la ou il fallait, drôlement bien roulée la Granger ! Cette nuit la, elle était en petite nuisette, lorsqu'elle se leva prise d'un grande soif. Elle alla à la salle de bain, pour se rafraîchir le gosier, et s'apprêtait a sortir, lorsqu'il l'interpella, il était appuyer au cadran de la porte de sa chambre.

« Je peux savoir a qui tu joue Granger ? » demanda-t-il nonchalant.
« A rien du tout... » Répondit-elle sur la défensive. « Je ne vois pas de quoi tu parle Malfoy ! Je pense que tu dois manquer de sommeil ! » Fit-elle d'un air de défit, chose qu'elle regretta bien vite lorsqu'il la placarda contre le mur. Il mit ses mains de chaque coté de sa tête, en collant bien son corps contre le sien, la regardant droit dans les yeux. Elle déglutit difficilement.
« Je répète Granger, a quoi tu joue ? » murmura-t-il au coin de son oreille. Elle tressailli au contact de son souffle chaud.
« Je... a rien... pourquoi tu dit ca... » Bredouilla-t-elle.
« Pour ca... » Fit-il en lui effleurant la cuisse du bout des doigt, elle frissonna se maudissant de perdre son self contrôle. 
« Alors ? » demanda-t-il un sourcil levé. Elle reprit un peu contenance, et lui lançât un regard qui se voulait froid et défiant.
« Arrête de te faire des films Malfoy, tu n'es pas le nombril du monde ! » le provoqua-t-elle. Elle n'aurait pas du. Il lui prit violement le menton.
« Ne joue pas a ca avec moi Granger, tu risquerait d'y laisser des plumes, je ne sors pas avec des sang de bourbes, et tu ne fera pas l'exception ! » cracha-t-il méchamment. Elle sentit une fureur lui monter, et sans l'avoir prévu, elle le gifla, et voulu s'enfuir, mais il la retint de justesse, et la rejeta contre le mur avec férocité, elle cogna sa tête, et grimaça sous la douleur. Il la regarda des éclairs dans les yeux.
« Ne refait plus jamais ca ! » tonna-t-il. Il lui tenait un de ses poignet, emprisonné.
« Pourquoi, tu vas me tuer sinon ? » demanda-t-elle en une attitude insolente. Une rage lui prenait les tripes, elles mouraient d'envie de l'étrangler.
« Je t'ai déjà dit de ne pas me toucher ! » répondit-il.
« Ah ouai ? J'vais te montrer un truc moi ! Tu vas voire si on vaux pas mieux que toutes tes putains de sang pures moi ! » Dit-elle en haussant le ton, sans savoir pourquoi, ni comment, elle lui mit la main a l'entrejambe. Complètement prit par surprise, Drago lui lâcha l'autre poignet. Elle aussi lâcha prise, et repartit dans la salle commune pour retourner a sa chambre.
« ca t'embouche un coin ! » s'exclama-t-elle rageusement. Il la suivi, voyant qu'elle ne s'arrêtait pas, il l'attaqua a nouveau.
« Tu n'est qu'un traînée ! Si tu crois que je vais tomber si bas ! Vas donc rejoindre St Potter et la belette ceux de ton rang, peut être qu'eux voudront jouer avec toi ! » S'exclama-t-il avec un sourire vainqueur voyant qu'elle s'arrêtait. Elle se retourna lentement, son si beau petit minois défigurer par la rage, elle courut en sa direction et se jeta sur lui si violement, qu'ils en tombèrent a la renverse sur le tapis, elle a califourchon sur lui, la fureur dictant sa conduite, fit qu'elle lui balança trois gifles d'affilées en plein visage. Elle s'apprêtait a donner la quatrième lorsqu'il réussi a lui saisir le poignet, et a retourner la situation. Son visage a lui n'avait plus rien a voir avec la belle et mystérieuse bouille d'ange qui en faisait craquer plus d'une, non, il ne souriait plus il était plutôt prêt a faire un meurtre.

« Tu me refait encore un truc comme ca Granger, et je te tue ! » dit-il férocement en la bloquant par terre de tout son corps.
« Tu n'en sera jamais capable ! Des menaces, tout ce que tu sais faire ! Et insultes ! Tu me fais pitié Malfoy ! » Cracha-t-elle haineusement.
« Très bien Granger, comme tu voudras ! » dit-il.
« Je te déteste ! » cracha-t-elle. Contre toute attente, il l'embrassa violement, avec sauvagerie. Elle se débattit contre lui et son torse, mais bientôt, ses coups devinrent caresses, contre le corps de celui qui la gardait prisonnière entre lui et le sol, et elle répondit à son baiser. Baiser qui se faisait ardent, passionné. Y mettant tout le ressentiment, toutes les émotions ressenties en 7 ans ! 
« Et moi je t'aime ! » dit-il une fois le baiser terminer, avant de reprendre possession de ses lèvres si pulpeuses, gonflées de désir. Il se leva, elle enroula ses jambes autour de sa taille, ils s'embrassaient a en perdre la raison, et il la mena a sa chambre, laissant un vêtements par ci par la a terre, quand il arrivèrent sur le lit, ils étaient nus. Ils étaient comme possédés, dans un état second ! Possédés, oui, par le désir ! Et cette nuit la, croyez le ou non, fut le commencement d'une histoire, une histoire pure, parfois dure, mais intense ! On dit toujours, que le jeu de la séduction est un jeu dangereux, car si les sentiments s'en mêlent, ca fait des étincelles ! Dans ce cas si, les étincelles, on allumés un brasier, brasier qui dura toute une vie, allumés pour toujours, ne s'éteignant jamais !
 
Mon Avis : 
Un OS très beau et plein de passion.

Tags : draymioneserpentlionne

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.145.103.69) if someone makes a complaint.

Report abuse